©FORUM CANDAU - N'oubliez pas de liker !
Parce qu'il y a aussi des femmes qui sont candaulistes, et qui aiment voir leur mari avec d'autres conquêtes ... dans cette section les femmes peuvent s'exprimer sur le candaulisme, donner leur vision de cette pratique et raconter leurs diverses expériences dans ce domaine.
#2499779
Bonjour,

Je ne sais pas si le terme de candaulisme au féminin est le bon, mais si ma femme @joliefeline a un amant, j’ai également eu une maitresse. La situation a malheureusement évolué depuis, vous le comprendrez en lisant ces quelques lignes.

Comme je l’ai expliqué ici par le passé (cela fait pas mal de temps, nous n’avons pas été très actifs sur le forum ces dernières années), j’ai du mal à concevoir une relation extra conjugale sans relation émotionnelle en même temps. A chacune de mes rencontres libertines, si j’en garde un très bon souvenir, j’ai toujours imaginé que ma préférence serait de transformer une amie en maitresse, avec le plaisir de s’adonner, ou pas, aux plaisirs de la chaire. « Friends with benefits » en somme. Il y a un peu moins de deux ans, c’est ce qui s’est passé.

Une amie de longue date, vivant à l’étranger mais avec qui je maintiens une relation épistolaire depuis 8 ou 9 ans, connaissait notre secret. Au tout début de nos écrits, nous avions un peu tenté les connotations érotiques, avec plaisir partagé mais elle, mariée, à préférer y mettre un terme un jour. Nous sommes resté proche, néanmoins, sans en reparler. Nous nous sommes rencontrés, par deux fois, dans son pays, puis elle est venu chez nous passer la nuit ensuite a deux reprises également. Ces occasions, nous avons toujours eu des moments de tendresse mais rien de plus, même si j’avais envie d’elle, et qu´elle le savait. Mais, mariée, elle avait des scrupules à tromper son maris. De son côté ma femme lui avait dit que pour elle ça ne posait aucun problème, qu’elle était heureuse de me prêter. Elles s’aiment beaucoup.

Il y a deux ans, donc, elle a proposer de revenir nous voir, mais en me demandant si elle et moi, peut être, pourrions aller visiter ensemble un coin de France, juste elle et moi. Je demande à mon épouse si cela lui irait, et elle est d’accord. Je propose alors à mon amie de visiter ensemble un coin de la normandie. Je raconte à ma fille, 9 ans, que je suis en déplacement professionnel.

Le jour arrive, et je récupère mon amie à la gare. Nous allons au restaurant et au sortir, avant de prendre la route, nous nous embrassons passionnément. Puis nous prenons la route vers Deauville.

Deux nuits d’hôtel, où nous ferons l’amour passionnément, le plaisir des restaurants ou la nature amant/maîtresse ne fait guère de doute, et la visite de Honfleur et d’Etretat, main dans la main. Des baisers, de la tendresse, des confidences...

Lorsque nous sommes rentrés de Normandie, nous avons retrouvé ma femme. Notre amie a passé une dernière nuit à la maison (ou il ne s’est rien passé), et cette douce rencontre se terminait.

Nous aurions dû nous revoir ensuite. Nous avions convenu d’essayer de le faire 3 à 4 fois par an. Les derniers mois de 2019 ne l’ont pas permis: Elle s’est séparée de son mari et devant cumuler deux travails pour subvenir à ses besoins et à ceux de ses enfants, elle n’avait plus de week-ends de libres (et la distance ne permettait pas de se voir sur un coup de tête)... Puis l’isolement dû au Covid (et elle est aide soignante en Ehpad)... Nous avons repoussé, mois apres mois, le moment de nous retrouver. Un peu trop sans doutes.

Depuis quelques mois, elle a rencontré quelqu’un. Cela semble sérieux. Il est donc probable que cette histoire entre nous soit désormais du passé. Je suis un peu triste bien sûr, car j’aurais aimé pouvoir visiter à nouveau un coin de France dans ses bras et dans ses draps. Mais je suis heureux qu’elle ai enfin trouver le bonheur, chose qui aurait été impossible avec moi (et si entre nous il y avait beaucoup de tendresse, il n’y avait pas d’ambiguïté : je suis marié et heureux en ménage). Reste de merveilleux souvenirs.

La femme qui accueille sous son toit la maîtresse de son mari, avec qui il revient de week-end amoureux, est-ce du candaulisme au féminin, vous jugerez ! Je pense que oui, même si je ne lui ai pas raconté le week-end, et qu’elle n’a pas cherché à savoir... Mais c’est elle qui m’a invité à raconter cette aventure ici même.

J’espère qu’à l’avenir j’aurais une autre histoire comme celle ci : une maîtresse-amie, avec qui partager des moments sensuels et tendres, et que mon épouse sera aussi heureuse de m’offrir ces moments.
xgreg038, dede58, claire95 et 9 autres a liké
#2499822
Coucou Mr Félin,
Content de vous relire à nouveau dans un superbe récit !

Sans entrer dans les détails, je pense que oui c'est du candaulisme au féminin ou candaulisme inversé comme on peut lire parfois ici ou là...

Je remarque dans votre écrit une très belle complicité avec votre charmante épouse, JolieFéline.

Bon retour à vous deux ici ;)
#2499916
Extrême ? Je ne sais pas, mais en tout cas, effectivement pour elle comme pour moi, l’aspect polyamour est indiscutable.

Merci à tous les deux :)
#2502202
@felindargile
Si @joliefeline et toi, vous vous aimez toujours et faites l'amour avec plaisir de manière à vous satisfaire le plus possible alors ce témoignage donne très envie car pour moi vous êtes dans une démarche additionnelle ce qui est l'essence même du candaulisme
Donc oui, je répondrai aussi que Mme est candauliste, vous l'êtes tous les deux.

Par contre, si une femme acceptait que son mari ait une maitresse parce qu'elle n'a nullement l'intention de partager quoique ce soit de ses aventures extra conjugales avec son mari candauliste et ne reste avec lui que par commodité alors non, ce n'est pas du candaulisme au féminin. C'est du compromis.

Le fait que ta femme ne pose pas de question ne veut pas dire qu'elle ne soit pas candauliste. Elle n'a peut être pas envie non plus de raconter ce que cela lui a fait (ou pas) d'être seule ce weekend là te sachant dans les bras d'une autre.

Notre boutique candauliste 100% sécurisée