©FORUM CANDAU - N'oubliez pas de liker !
A cet endroit du forum cando, vous pouvez raconter vos récits candaulistes et vos histoires libertines vécues dans le domaine du candaulisme et du cuckold. Racontez à tous les différentes rencontres et exépriences que vous avez faites, les mises en situations, les plans candau avec des hommes seuls, bref, toutes vos petites histoires coquines.
#2466354
Suite de cette histoire inattendue, cette semaine, peu de boulot dans le sud, je rentre jeudi, je décide de refaire un crochet du côté de Nathalie et Roland... mais ce coup-ci, je lui téléphone avant, car Roland devrait être au boulot, et je n'aimerais pas venir voir sa belle sans que tout soit clair avec lui, bien que la connaissant, je la sais très honnête et que rien ne se passerait à l'Insu de son homme, donc petit coup de fil directement à Roland...
"Allo... salut Roland...comment vas-tu ? "
:Bien et toi etc"
"cette semaine je n'ai pas trop de boulot, je remonterai en Haute-Savoie jeudi, si vous êtes chez vous, je passerais bien vous voir"
"Moi je bosse, je ne rentrerai pas avant 17h 17h30, mais Nath sera là, tu passes quand tu veux, tu resteras pour la nuit ?"
"je ne voudrais pas abuser, mais si je peux oui bien sûr ...
je devrais arriver comme l'autre fois, 14h à peu près..."
"ben c'est parfait, Nath sera contente "
"mais pour s'amuser, on t'attendra bien sûr "
"Pourquoi ? non y a pas d'raison
avec Nath on est au claire, vous serez plus tranquille rien qu'à vous deux je pense..."
"ben merci, je verrai ça avec elle alors"
"je ne peux pas te la passer, je suis au boulot, mais appelle-la sur son portable"
"écoute non, parceque la je bosse aussi, tu lui diras que j'ai appelé et tu l'embrasseras bien pour moi, je me réjouis de vous revoir "
"moi aussi je suis content que tu reviennes, Nath sera folle de joie "
"à jeudi alors ?"
"à jeudi et bonne route "
"tout d'bon"
Et voilà ! que la vie est belle quand on ne se prend pas la tête...
Le jeudi, il n'est pas encore 14h quand je gare ma moto devant chez eux,
je suis impatient de voir comment va se passer cet après-midi en tête à tête avec Nathalie...
je laisse mes questionnements de côté et je frappe à la porte, Nathalie ne tarde pas à m'ouvrir et me saute au cou,
"Bonjour mon amant chéri... "
"Salut la belle "
et on s'embrasse sans plus attendre, un vrai baiser d'amants...
"viens entre, tu veux un café ?"
on s'est assis à la table de la cuisine et on a causé un bon moment, puis elle m'a fait visiter le jardin avec son potager etc.
On était comme des amoureux, on se becotait, se pelotait heureux, quand on est rentré, il était 16h30 passée...
"Tu t'souviens que tu rêvais de me trouver au lit avec un homme en rentrant du boulot?"
"oui oui... je n'ai d'ailleurs jamais eu se plaisir avec toi..."
"c'est vrai, mais Roland aimerait ça aussi, ça s'rait sympa... qu'est-ce t'en penses ?"
"Toi t'as envie d'baiser... ben oui, il sera content... alors!?"
je l'ai embrassée une fois de plus et je me suis laissé emmener dans leur chambre
Elle m'a déshabillé en premier, et je me suis trouvé nu, debout devant elle assise sur le lit, dans sa main, ma queue évidemment tendue vers sa bouche,
"je suis vraiment très contente qu'on puisse se revoir comme ça, et qu'on puisse de nouveau baiser, on a bien parlé avec Roland, il est vraiment chou, en fait il pense comme toi..."
"c'est super ça, et si tu m'sucais pour commencer... sinon il risque d'arriver trop tôt "
"humm oui t'as raison "
et elle m'a gobé la queue d'un coup, il n'y a pas de doute, j'adore sa bouche...
Et voici que ça redémarre, la suite arrive bientôt :x :x :x
michpat, Dionysos06, pat45 et 7 autres a liké
#2466841
Voici la suite... mais pas la fin...
...c'est super ça, et si tu m'sucais pour commencer... sinon il risque d'arriver trop tôt "
"humm oui t'as raison "
et elle m'a gobé la queue d'un coup, il n'y a pas de doute, j'adore sa bouche...
et Roland est arrivé... il a l'art d'arriver discrètement juste au bon moment...
"salut les amoureux !"
"Haaa...Mon chéri !! on t'as pas entendu arriver"
"j'ai fait sans bruit... pour vous surprendre... et bingo!!!"
Nathalie ne m'a pas lâché la queue quand il s'est baissé pour l'embrasser, ni quand on s'est serré la main...
"bon tu viens mon chéri, on commence à peine "
elle lui a baissé le pantalon, lui a saisi la queue
"Ho mon amour! mais tu bandes déjà!"
"évidemment! qu'est-ce tu crois?"
"Ouh mais...je crois rien mon chéri, j'apprécie...viens que j'm'occuppe de toi aussi"
et elle a commencer à nous sucer, on était bien tous les deux, nos queues bien tendues vers notre belle suceuse, et il s'est dévêtu, nous étions tous les deux nu, au garde à vous devant elle encore habillée
"wawww vos belles queues... toutes dures pour moi...comme j'aime ça..."
J'ai aimé quand elle nous a demandé de nous approcher le plus près possible pour que nos queues se touchent, elle a voulu qu'on les colles dressées l'une contre l'autre, et avec ses deux mains, elle nous a branlé comme un seul, sa bouche se délectant de nos glands
Vraiment j'ai aimé le contact de nos queues serrées l'une contre l'autre par les mains de notre belle Nathalie.
On l'a levée pour la mettre nue...
nos mains baladeuses nos bouches ne se sont privées de rien, elle nous embrassait l'un puis l'autre, elle avait vraie fringale de ses hommes, elle ne lâchait pas nos queues, qu'est-ce qu'on était bien tous les trois...
Une fois nue, notre belle amoureuse a voulu qu'on la baise
"Bon...qui en premier ?"
"Ben Géry vas-y, honneur à l'invité..."
"Merci pour cet honneur..."
elle s'est couchée sur le lit, a bien écarté les cuisses, rien à dire... sa chatte est magnifique, fine et accueillante, je suis venu me positionner entre ses cuisses, Roland est venu se mettre près de sa belle, je le vois encore venir bien lui écarter les cuisses en les relevant
"Vas-y, prends-la, j'aime bien te voir la baiser..."
j'ai présenté mon gland à l'entrée de sa chatte,j'ai glisser quelque fois ma queue de tout son long sur son clito, puis je me suis laissé aller à la pénétrer jusqu'au fond de son ventre sous le regard attentif de Roland. c'est entré tout seul tellement elle était ouverte et mouillée.
Que c'est bon de pouvoir baiser en toute liberté une femme qu'on apprécie
Roland s'est mis à lui caresser la chatte pendant que je la baisais, je sentais ses doigts effleurer ma queue, nous devenions de bons complices...
puis ce fût le tour de Roland, il s'est enfoncé tout aussi facilement,
"ma chérie, tu es belle comme tout...
tu es bien là ?"
"je suis aux anges mon amour... vous êtes mes hommes, mes amants...
vous me comblez...
viens Géry que je te suce"
et on s'est relayés dans sa chatte comme dans sa bouche, je ne sais plus combien Nathalie a eu d'orgasmes mais ils se succédaient.
c'est Roland qui a craqué le premier, il a éjaculé en jouissant dans un rale très expressif
"putain que tu es bonne ma chérie...
tiens Géry, vas-y... regale-toi "
quand il s'est retiré, un joli filet de sperme s'est écoulé de sa chatte,
"oui oui...viens... à ton tour de me remplir... mon chéri, viens... que je te nettoie"
Alors que Roland offrait à sa belle, sa queue toute engluée de sperme, je replongeais la mienne dans sa très accueillante chatte, je sentais le foutre de Roland régurgiter à chaque fois que je m'enfonçais, et ce avec un bruit qui trahissait sans équivoque l'état de sa chatte. elle s'est bien vite offert un orgasme de plus qui à provoqué le mien, j'ai joui bien planté au fond d'elle et bien fort aussi, Nathalie a une fois de plus manifesté sa satisfaction...
"waouwww...comme je suis bien...vous pouvez pas savoir comme c'est bon... mes deux hommes qui me baisent... wawww "
Roland était aux premières loges quand j'ai sorti ma queue de chatte de sa belle
"c'est vraiment sympa de te voir jouir de ma Nath, putain qu'elle est sexe comme ça... la chatte pleine...donnes-lui ta queue à nettoyer..."
je n'ai pas pu lui refuser se plaisir, Roland s'est penché sur sa fente pour y récupérer avec la bouche un max de sperme pour, dans un baiser, le donner à boire à sa belle, elle s'est régalée , de ma queue... des baisers de son homme ... le tout au goût de sperme...
Nathalie, avec son esprit coquin nous a proposé la douche avec elle, mais chacun à son tour, pour nous laver soigneusement, nous sommes tous les deux sortis la queue dressée comme un porte-étendard
.... :x :x :x
Dionysos06, zztop, 4yrh et 7 autres a liké
#2467402
C'est le scénario idéal. Ca m'est déjà arrivé de rentrer du travail avec ma chérie qui s'occupait de la queue de son amant, elle m'a montré comment sa chatte accueillait sa bite, puis nous l'avons pris en double-vaginale. Quel plaisir de sentir une queue contre la sienne qui éjacule au fond de la chatte de ta chérie en engluant ta bite de son sperme. Ton histoire me fait remonter tant de souvenirs. Encore bravo !
michpat a liké
#2467575
Il n'y avait entre nous , plus aucune pudeur, c'était la totale sérénité.
C'est nue et des plus décontractée qu'elle s'est mise à la cuisine tout en proposant l'apéro
« Roland, tu nous sers un p'tit blanc… »
l'apéro malgré nos mains baladeuses, nos embrassades, n'a pas tourné à la baise, nous étions tous les trois en pleine confiance et en pleine liberté de nos gestes comme de nos paroles, même si Nathalie ne manquait jamais une occasion de flatter nos sexes d' une main caressante, punaise que c'est bon de sentir sa queue reposer au creux des mains douces et attentionnées d'une telle femme.
Pendant la cuisson, nous avons continué notre apéro au salon, là encore, Nathalie assise sur le canapé, aux côtés de son homme, s'amusait tout en discutant, à branler distraitement sa queue qui n'a pas manqué de se dresser, puis quand elle s'est levée pour voir où en était la cuisson, j'ai eu droit tout naturellement à une main dans les cheveux et un petit baiser sur la bouche...
Ce qu'il y avait de nouveau pour nous trois, c'est que nous ne faisions plus attention à nos gestes de tendresse, que ce soit elle pour nous ou nous pour elle, si elle était notre petite femme et nous ses hommes, si nous étions ses mâles et elle notre femelle, nous étions visiblement tous amoureux…
Après le repas, Nathalie nous a fait nous asseoir l'un à côté de l'autre sur le canapé, s'est mise à genou devant nous, a saisi une queue dans chaque main et a commencé à nous faire bander en nous branlant, en nous suçant, nous nous sommes très vite trouvé au garde à vous, nos queues bien dressées pour notre Nathalie.
« je suis trop contente que vous vous entendiez si bien...et en plus j'adore vos queues »
« nous aussi on est content, on ne demande qu'à te faire plaisir »
« vous voir tout les deux comme ça, vos queues toutes dures, devant moi... humm ça m'ouvre l’appétit. »
« Mais toi, avec ta chatte, avec tes seins à l'air, à te balader à poil... tu nous donnes faim aussi »
« Hummm j’adore quand vous me mangez…mais vous savez ce que j'aimerais ? je sais pas si je peux… ça m'fait peur…"
« Ben dis-nous...qu'est-c'qui t'fait peur? »
« Mais oui, dis-nous, si on peut…"
« Ben voilà…j’aimerais que vous me preniez tous les deux ensemble, je vous voudrais tous les deux dans ma chatte en même temps... j'aimerais vraiment... mais j'ai peur que ça m'fasse mal…ça fait gros tout d’même"
Cette demande, et la façon qu'elle a eu de nous la faire nous a touché,
nous ne pouvions lui refuser et lui avons promis 1000 attentions afin qu'elle puisse jouir de nous deux le mieux possible.
Nous sommes passés dans la chambre,elle s'est allongée sur le lit, nous nous sommes allongés à ses côtés, nous allions pour la première fois faire l'amour à trois, car j'ai vraiment senti que sa demande n'était plus une envie de sexe, mais l'envie d'une amoureuse...d'une femme désirant avoir dans son ventre, les sexes des hommes qu'elle aime, qu'ils la prennent comme un seul et qu'ils la remplissent de leurs semences, elle était toute à nous, et nous étions tout à elle... nous avons baisé un long moment, Roland et moi, nous nous relayons régulièrement pour que jamais sa chatte ne soit désertée, je la sentais vraiment libre et entièrement offerte à ses amants, j'ai saisi l'occasion de combler son souhait quand Nathalie s'est empalée à 4 pattes sur Roland, je me suis positionné derrière elle,
j'ai tout d'abord admiré notre Nathalie s'activant sur la queue de son Roland, comme elle y mettait du coeur, j'ai commencé à lui caresser la chatte, j' ai tourné autour de la queue de Roland, mes doigts cherchant doucement un petit passage, j'ai réussi à introduire contre la queue de son homme, comme elle était dure! un pouce inquisiteur que j'enfonçais avec de doux petits vas et vient, ils accompagnaient ceux de Roland et l'ont tranquillement détendue, nous avons,Roland et moi, alterné nos queues mais toujours accompagnés de mon pouce,
Nathalie réagissait vraiment bien à nos échanges, quand elle nous a annoncé son impatience...
« j'vous veux là... j'veux vos queues... maintenant ! »
Comme je la sentais bien ouverte, j'ai retiré mon pouce et j'ai posé mon gland contre la queue de Roland ,
« Oui oui! vas-y... je vous veux… »
« Hummm... oui... je viens mais doucement... je crois que ça va bien s'passer...tu es bien ouverte en tout cas... t'en as vraiment envie , je vois ça…"
« oui oui…j’ai envie… viens! »
Elle s'était couchée sur Roland, les genoux repliés, sa queue bien au fond de sa chatte.
Avec ma queue que je tenais fermement, j'ai appuyé sur celle de Roland pour me frayer un passage, je les voyait s’embrasser a pleine bouche quand je me suis glissé lentement en elle, nos queues étaient maintenant bien serrées, l'une contre l’autre, dans le délicieux ventre de notre super petite femme, nous ne faisions plus qu'un pour notre belle Nathalie
« Wouaaaa... mes amour...c'est fort... humm comme c'est bon… »
« Alors ma chérie, tu es contente ? »
« Ha oui alors... mmm qu’est-c’que j’adore… »
j'ai commencé à bouger doucement, j'ai senti Roland commencer à aller et venir, La chatte de notre Nathalie s'ouvrait de plus en plus, et avec tous ses encouragements nous nous sommes mis à la baiser plus franchement.
Notre petite Nathalie ne se reconnaissait plus, nous nous sommes, à plusieurs reprises, retrouvés éjectés tant elle se donnait, pour la reprendre, plus de problèmes, elle nous avalait littéralement, elle jouissait à répétition, c'est Roland qui s'est lâché en premier, j'ai senti sa queue très dure s'activer de plus en plus vite puis se caler au plus profond de sa belle pour éjaculer dans un râle des plus expressif,
J'étais content pour eux, je sentais ma queue aller et venir dans le sperme de Roland, sa queue s'est ramollie et est sortie de la chatte de sa belle, j'ai continué à la baiser seul, et c'est agrippé à son cul, la queue baignant dans le foutre de Roland que j'ai joui à mon tour.
Nous nous sommes affalés,Nathalie entre nous, elle avait la chatte débordante de sperme et le visage détendu, elle était sereine et comblée.
Nathalie débordait de notre sève, Roland débordait d'amour pour sa belle, et moi, je dois l’avouer, j'étais amoureux de mon ex, elle méritait vraiment qu'on unisse nos queues pour son bonheur, qu’on lui offre notre sperme.
J'ai voulu les laisser tranquille tous les deux, mais quand j'ai fais mine de me lever, Nathalie m'a arrêté
« Tu vas où ? »
« Je vais vous laisser, je vais me coucher dans la chambre d’amis »
« Ha non, restes dormir avec nous, on est bien là tous les trois… »
Et c'est la que Roland a commencé à parler
« Tu sais Géry , y a pas de problème, toi et Nathalie, je vois quand même que vous vous êtes bien retrouvés, tu dois savoir que depuis l'autre fois on a bien parlé, et que vu comment ça ce passe, on s’est dit que tu pourrais avoir ta place ici, que si ça te va, ben tu pourrais faire un peu partie de notre couple, car Nathalie ça lui plairait beaucoup d'avoir deux hommes »
« Ben oui, tu t'rappelles? à l'époque tu me le disais déjà qu'y m' faudrait deux hommes, et c'est vrai que ça me plaît vraiment...mais ce que je voudrais surtout c'est un deux amoureux… »
« J'imagine bien, de s'coté la tu n'as pas changé… »
Et voilà que cette histoire prenait une toute autre direction que celle que j'avais imaginée, nous avons encore parlé jusqu'à point d'heure, et entre autre de Daniel qu'elle avait eu au téléphone, puis nous nous sommes endormis sans avoir rebaisé.
Quand je me suis réveillé, Nathalie n'était plus là et Roland dormait encore,
Je me suis levé tout doucement, mais... pas assez.
C'est ensemble que nous sommes entrés à la cuisine, Nathalie préparait le p'tit dèj
« Haa mes chéris... bien dormi ? »
« Très bien et toi ? »
« Comme un bébé »
Nous l'avons embrassée,
et avec son air goguenard
« J'ai la chatte en feu...oulala...elle n'a pas l'habitude la pauvre… »
« On va la laisser un peu tranquille alors »
« Oui mais pas trop quand même... peut-être pas les deux en même temps, mais l'un après l'autre ça oui, ça vous pouvez »
« T’es sûre ? »
« Plus que sûre , c'est même une obligation »
Et voilà comment a tourné la vie pour moi, je ne suis reparti que le samedi après-midi, on a encore bien parlé et bien sûre encore bien baisé, Nathalie était en perpétuelle demande, même à deux, on arriverait tout juste à la suivre, toujours nue ou si peu couverte, prenant l'un ou l'autre ou les deux, le samedi matin, pour la dernière baise avec ses deux amoureux, elle nous a tout de même voulu, ensemble, dans sa chatte, je dois avouer que j'ai été étonné de la facilité avec laquelle nous l'avons pénétrée, nous l'avons prise pareille que la première fois, Roland couché sur le dos, notre Nathalie empalée sur lui à quatre pattes, et moi derrière elle, et une fois en elle, quel bonheur de la savoir comblée!
lors de cette deuxième pénétration de concert avec Roland, nous n'avons pas vraiment éjaculé ensemble, mais alors que nous étions encore tout les deux en elle, Roland a été le premier à jouir alors que j'étais prêts à venir, et c'est de le sentir se raidir et éjaculer qui a provoqué mon orgasme, je l'ai donc suivi de très près, Nathalie en a été toute heureuse de recevoir au fond de sa chatte, nos deux éjaculations alors que nous étions tout les deux en elle. Elle nous a dit nous avoir bien senti venir, d'avoir bien senti nos deux queues éjaculer et la remplir, c'est dit-elle « divin »
Vivement la prochaine fois.
Je vais arrêter ici cette histoire, car je crois que ma vie va changer, cette histoire tourne au polyamour, ce qui n’est pas pour me déplaire bien entendu.
Je reste fondamentalement candauliste, mais maintenant nous sommes trois, Roland est plustôt enthousiaste, comme Nathalie lui a parlé de Daniel, il aimerait beaucoup me voir la baiser avec lui, le jour où ça arrive, je ne manquerai pas de vous le raconter. :x :x :x
#2467950
Merci Dionysos06, pourvu que cette harmonie perdure, ma compagne voit ça très bien mais reste septique quand à la pérennisation de cette histoire... déjà nous verrons si l'entente sera bonne entre elles, côté sexe, je ne pense pas que ça fera problème, déjà que Daniel après avoir été dans le passé le régulier de Nath, est maintenant celui de ma compagne, qu'elles se le partage ne pourra que l'enchanter... j'imagine déjà des moments à cinq... le sperme va couler... ceci dit, on verra bien. :x :x :x