©FORUM CANDAU - N'oubliez pas de liker !
A cet endroit du forum cando, vous pouvez exposer et raconter aux autres membres vos expériences candaulistes et libertines déjà vécues, vos histoires et récits sur le candaulisme et vos petites anecdotes libertines de couples coquins.
#2185958
Bonsoir à tous
Merci pour votre accueil et certains nous ont encouragé à posté nos aventures vécues et donc authentiques.
Pour cette très longue histoire ,(la relation a duré dans le temps), je posterai en plusieurs parties agrémentées de photos mais cette toute première partie concerne le cocu soumis et pas certain que vous soyez attirés par ce genre de photos de soumission du mari, madame entrera en jeu dès al deuxième partie si vous êtes demandeur….
Bonne lecture et n'hésitez pas à commenter : Pour nous cela reste un souvenir FABULEUX

Mes beaux parents ont parmi leur cercle d’amis un homme très distingué, âgé de la bonne soixantaine, veuf depuis quelques années se prénommant Pierre.
Venant souvent voir mes beaux-parents et partageant leurs activités, lotos, sorties, restaurant etc.… c’est ainsi que nous avons fait sa connaissance et ainsi sympathisé avec lui. Pour le décrire un peu, il est assez grand svelte encore assez athlétique, cheveux poivre et sel, yeux bleus.
L’été, la famille et les amis se retrouvent au bord d’un lac pour y passer des journées détente et Pierre y accompagne mes beaux parents à présent.
Un jour en panne d’ordinateur je fais appel à lui car il est informaticien éclairé afin de voir s’il peut me sortir de mes ennuis.
Il accepte et vient à la maison, Sulvie travaille, il regarde l’ordinateur et me dit : Je vais en avoir pour un bon moment, je lui offre le café et le laisse travailler mais je dois aller à un rendez vous et je le lui dis, il me répond aucun souci et je m’absente.
Une fois arrivé, je me souviens avoir laissé dans l’ordinateur un CD ROM de photos sexy de ma femme en compagnie de plusieurs partenaires et aussi un répertoire photos intitulé exhibitions en extérieurs, tout un programme qui va sûrement attirer la curiosité de mon dépanneur s’il le découvre.
De retour à la maison, je le retrouve toujours affairé sur le deuxième ordinateur, il ne me fait aucune remarque mais en allumant l’ordinateur en fond d’écran je vois Sylvie menottée, attachée au plafond, se faisant goder par un de nos ami complice, souvenirs de vacances. Il me regarde et me dit qu’il avait trouvé cette série de photos sublime.
Je m’assure auprès de lui de sa discrétion à ce sujet envers mes beaux parents.
En réponse il me propose de passer un soir chez lui afin de me montrer quelques photos de sa femme et des moments passés avec elle et d’autres, le ton est donné.
Après avoir remis les ordinateurs en état, je lui offre un verre et il prend congé.
Plusieurs jours passent et un soir Sylvie étant chez une amie pour un anniversaire entre copines, je l’appelle et il m’invite à passer.
Je me rends chez lui, il possède une superbe maison, à l’extérieur d’un village, avec piscine posée dans un superbe jardin clos.
Il m’accueille vêtu d’un short blanc assez moulant, genre cycliste, moulant un sexe aux formes assez impressionnantes. Nous allons au bord de la piscine et il me propose de me mettre à l’aise, voyant sa tenue, j’ôte ma chemise et mon pantalon, apparaissant à ses yeux en string ficelle noir. Il me félicite pour le choix de mon sous vêtement.
Après m’avoir servi un café, il me sort un album photos assez volumineux dans lequel je découvre sa femme dans les mêmes situations que Sylvie, tenues sexy, plusieurs partenaires, tenues fétichistes, situations de soumissions, très très jolies.
Il me déclare qu’avec son épouse, ils avaient les mêmes jeux que nous et que cela avait duré plus de 25 ans et qu’à présent depuis son décès, il se sent bien seul et s’ennuie, que le sexe lui manque beaucoup et qu’il est encore très actif.
Le fait de feuilleter l’album et de voir ces photos déclenche chez moi une solide érection distendant mon string.
Pierre s’en aperçoit et s’approche pour se placer à mes côtés afin de commenter les photos. Ceci amplifie ma raideur et je sens sa main se poser sur ma cuisse.
N’ayant pas de réaction négative de ma part, il continue à commenter les photos mais sa main remonte pour du dos des ses doigts caresser mes couilles à travers le string.
Une série de photos montrant sa femme en porte jarretelles et bas en compagnie de quatre hommes m’excite beaucoup et il s’en aperçoit, profite ce de moment pour sortir mon sexe de dessous le string en me disant qu’il la trouve belle dans ces moments..
Ensuite, il me demande de me lever pour presque m’arracher mon sous vêtement et ajoute, ici le règlement est strict, les invités sont toujours sans sous vêtements, tu le sauras à présent. Je suis nu en face de lui, exhibant mon érection.
Il m’observe, joue avec mes couilles épilées et ma queue tendue, écrasant le gland
S’approche et me prend dans sa bouche, me prodigue une jolie fellation et juste avant de jouir il s'arrête.
Je me rassied et à son tour il se lève, ôte son short et me met sa queue tendue en bouche, je lui fais la même chose et m’arrête aussi à la limite de sa jouissance, il est déçu que je ne l’ai pas reçu en bouche et se masturbe pour m’inonder ensuite de son sperme sur tout le torse.
Il se rassied et me redonne l’album, mais là il me masturbe sans aucune retenue et je joui assez vite. Il dirige mes jets de sperme sur mon torse et mélange le sien et le mien, me disant qu’ainsi pour rentrer à la maison, je sentirai bon le sexe.
Nous rebuvons un café et me demande si Sylvie et moi accepterions d’avoir un homme mûr comme guide, façon élégante de dire Maître, quoique nous n’en ayons pas besoin, je lui répond pourquoi pas, mais qu’il faut que j’en parle à ma femme.
Bien dit-il, si elle est d’accord, tu vas lui raconter notre soirée dans les moindres détails et lui faire sentir l’odeur de sexe que tu portes.
Je lui dis que si elle est Ok, je lui ferai savoir par SMS encore ce soir.
Il accepte et me dit que demain dimanche, il a rendez vous avec ses parents au bord du lac et qu’il sait que Sylvie sera là puisque je serai en séminaire.
Il ajoute que si nous sommes d’accord, il sera à nos côtés pour nous faire vivre des moments inoubliables ;
Nu sous mon pantalon, je le salue et rentre à la maison où ma femme m'y attend.
Pendant mon bain, nous parlons de la soirée et lui raconte tout en détails, ensuite bien excités, le SMS avec ce texte : C’ EST OK POUR NOUS DEUX MAITRE BONNE NUIT
Nous faisons ensuite l’amour très tendrement.
nvk, zaibulonx, thierry33 et 8 autres a liké
#2186369
la premiere suite …

Dimanche matin, préparatifs pour nos journées, pour moi costume cravate et Sylvie choisi un maillot de bains orange deux pièces assez petit sexy mais sans trop formé de triangles noués par des ficelles blanches. Une robe d’été de la même couleur complète sa tenue.
Nous partons, chacun dans nos directions.
La journée me parait interminable car ce séminaire est sans intérêt et mon esprit est ailleurs.
De retour vers 21h00, je retrouve Sylvie intégralement nue comme à son habitude à présent, qui m’attend pour dîner.
Après une douche, je la rejoins et veux lui poser 1001 questions et sa réponse est attends, je vais tout te raconter.
A son arrivée me dit-elle, tous étaient là déjà, Pierre est venu la saluer très courtoisement, rien ne pouvait éveiller un soupçon pour les gens présents.
La journée se déroule tranquillement au soleil, Sylvie surprend de temps en temps le regard appuyé de Pierre sur ses seins ou ses cuisses et sûrement ses fesses.
A un moment, elle et lui se retrouvent seuls, les autres vacants à leurs occupations, pétanque, baignade, pêche, etc
Pierre regarde Sylvie et lui dit qu’il la félicite pour le choix de son maillot mettant bien en forme ses gros seins. Puis directement et sèchement lui demande si je lui avais fait un compte rendu détaillé de notre entrevue, elle lui répond que oui.
Sa question est qu’en pense t-elle et la réponse à la miss est qu’elle aurai bien aimée être présente.
Il la regarde et lui dit montre moi tes seins, chose qu’elle fait en écartant les bonnets de son maillot au risque d’être surprise, alors devinant sa docilité et son goût pour l’exhibition, il lui demande de lui montrer sa chatte. Elle le fait plus discrètement et il est agréablement surpris de voir sa chatte épilée intégralement. Le jeu s’arrête là car des membres de la famille reviennent.
Devant eux, il lui dit : tu m’attendras avant de partir car je dois te donner un CD pour ton mari, excuse valable et plausible.
Sur le parking, au moment du départ, il demande à ma femme son maillot de bain afin d’être persuadé de sa soumission envers lui. Elle veut l’ôter en gardant sa robe, chose qu’il refuse, elle doit lui donner sans porter sa robe et la remettre seulement après.
Ma petite femme s’est donc retrouvée nue sur le parking dis-je !!! Sourires de sa part eh oui.
Ensuite elle est rentrée à la maison, et Pierre l’a appelé au téléphone pour la remercier et lui dire qu’il aimait sa façon d’obéir et qu’il la trouvant très bandante en maillot comme à poil.

Pendant que j’écoute Sylvie me raconter sa journée, je joue avec son clitoris et elle se laisse aller sur mes doigts en me les inondant.
Ensuite nous avons fait l’amour très tendrement en nous demandant après quelles seront les suites de cette nouvelle aventure.








Nous voilà en ce 15 Août, très belle journée d’été, assez chaude et quand le téléphone sonne, c’est pour entendre Pierre qui nous invite à prendre le repas du soir avec lui. Il nous fait un barbecue.
Nous nous préparons et miss enfile une robe portefeuille bleue avec dessous un soutif et une culotte dentelle noire et rouge, je ne lui ai pas dit volontairement que c’était interdit chez lui.
Pour ma part un pantalon flanelle et une chemisette, nu dessous.
Nous arrivons chez lui, il nous accueille en short cuir noir, torse nu, le barbecue est allumé et l’apéritif prêt à être servi.
Il me sert la main puis la pose sur mon sexe juste pour voir si je porte un string, puis se retourne vers Sylvie, l’embrasse à la limite de ses lèvres mais en posant un main sur son sein droit. Il découvre la présence du soutien gorges, il me regarde et lui dit j’ai oublié. Il dénoue sa robe puis lui arrache carrément les sous vêtements, ma femme est nue devant lui, ensuite il lui dit suis moi, rentrent tous les deux dans la maison et cinq minutes plus tard elle réapparaît uniquement vêtue d’une guêpière en cuir noire lacée dans le dos dégageant sa chatte épilée et remontant outrageusement ses seins qui sont ornés de bijoux à seins et reliés par une chaînettes. Des hauts talons parachèvent sa tenue. Maintenant elle est vêtue à mon goût me dit il en me regardant quant à toi, à poil et vite. Je me mets nu sans rien dire.
Nous prenons l’apéritif et Pierre caresse Sylvie sans aucune gêne allant de ses seins à ses cuisses, lui demandant d’ouvrir ses jambes pour pouvoir accéder à sa chatte trempée. Ses tétons sont érigés et dur comme du bois.
Le repas est vite pris puis pendant que nous rangeons, il part vers la maison et revient avec une boite sous le bras, l’ouvrant devant nous, nous découvrant une grande collection de godes de toutes tailles et couleurs.
Il va vers ma femme, lui plante deux doigts dans sa chatte, je vais choisir le bon pour toi lui dit il.
Il prend un gode ventouse assez gros qu’il fixe sur une chaise et lui ordonne d’aller planter sa chatte dessus. Elle est trempée et l’introduction malgré la grosseur se fait sans trop de problème, sauf qu’il est long et cogne au fond de sa chatte ce qui la met déjà dans tous ses états.
Il me regarde, à ton tour, d’abord il me passe un collier et une chaîne puis sort un gode moins gros mais sympa, l’enduit de gel et me dit pose ton cul de salope dessus.
Je m’empale à mon tour et mon cul est rempli autant que la chatte de ma femme.
Voilà maintenant vous êtes comme j’aime, deux belles salopes à sexe.
Maintenant sylvie, tu vas me dire quels sont tes fantasmes.
Elle en évoque un et il lui dit que c’est trop sage et que si c’est ma présence qui la dérange, il ne faut pas être pudique. Il vient vers moi se saisi de ma queue en érection et me dit, cela te plait de voir ta femme se confier à moi, je réponds que Oui.
J’entends alors ma femme lui dire qu’elle aimerait être son objet sexuel, à sa disposition devant témoins et obligatoirement en ma présence et tout en l’écoutant, il lui branle le clito déclenchant un orgasme violent. Ensuite il lui dit de se lever, elle se libère de son gode luisant puis vient mon tour de me libérer du gode. Il la faite mettre en levrette et me dit baise là…... fin partie deux on attends vos commentaires pour les suites
Cplvannetais, ttom, gef77 et 13 autres a liké
#2186660
deuxième suite et fin


Je pénètre Sylvie, sa chatte est trempée, chaude et bien ouverte, il vient vers nous se saisi de ma queue, la compresse pour bien sentir la dureté de mon érection, puis pose mon gland sur son cul et me dit pousse, son cul doit devenir accueillant pour toutes les bites alors bourre le lui.
Sous cette action, nous jouissons tous les deux ensemble et je lui inonde le cul de mon sperme chaud.
Nous laissant reprendre nos esprits, et moi passer par la salle de bains, il continue à questionner ma femme sur ses envies et ses goûts pour l’exhib.
Je reviens vers eux, le voyant la toucher cela re-provoque chez moi une érection, alors il me dit de me faire sucer, et arrivant au moment de jouir, je veux me retirer mais il refuse me disant de me vider dans sa bouche, j’adore cela mais je sais qu’elle n’aime pas trop. Il insiste et je crache mon sperme dans cette bouche avide, bien dit il la voyant avaler, deux très belles salopes et me regardant, il me dit observe, il ôte son short et se fait à son tour sucer et au moment de jouir il passe les mains derrière sa tête pour la plaquer sur sa queue et pousse des gémissements en donnant des hoquets à ma miss qui a du mal a recevoir la quantité de sperme dans sa bouche.
Il se retire satisfait de lui, vous commencer à être bien docile tous les deux et ce n’est qu’un début si vous voulez que cela continue il suffit de me le dire.
Ma femme et moi après un échange de regards nous lui disons oui.
Bien bien, la prochaine fois ce sera encore mieux, bon maintenant je vous laisse rentrer à la maison, Sylvie, tu rentres avec ta robe mais non fermée et nue dessous.
En nous séparant, il nous a encore touché à travers le pantalon pour moi et directement ma femme restée robe ouverte, ses seins et sa chatte offerts ,
Nous sommes rentrés à la maison crevés et avons parlé de cette soirée qui nous avons beaucoup apprécié et avons hâte de le revoir.
----oooo----
Quelques jours après cette dernière rencontre, j’étais en déplacement professionnel et Sylvie à la maison, il faisait très beau ce jour là.
Pierre téléphone chez nous et invite la miss à passer l’après midi avec lui au bord de l’eau. Elle accepte et s’y rend donc vers 14h00.
Pierre l’accueille en maillot de bains et après lui avoir proposé le café lui dit : A mon retour de la cuisine tu sais que tu dois être à poil. Sylvie ouvre sa robe, lui montre qu’elle a déjà respectée les consignes en venant nue sous ses vêtements.
Il revient de sa cuisine avec le café  et voit miss qui profite de l’eau à bonne température et qui nage nue. Il sourit et lui dit d’en profiter.
Cela sonne au portail, surprise de ma femme qui veut sortir de l’eau et en retour entends non salope tu reste dans l eau, tu y es bien et ce ne sont que des amis et s’ils te voient à poil ce n’est pas un problème.
Une minute après, il revient accompagné de deux hommes de la même tranche d’age qui voient de suite la soumise nue dans l’eau et qui apprécient le spectacle.
Ils s’assoient autour de la table et Pierre leur propose une bière puis ordonne sèchement à sylvie d’aller les chercher à la cuisine. Elle sort nue de l’eau, se sèche très rapidement, puis exhibant ses seins annelés et sa chatte épilée se rend en passant devant eux à la cuisine pour en revenir avec les bières.
Belle femme de ménage entend elle dire quand elle revient puis l un des deux hommes la regarde en lui disant qu'elle a de très beaux gros seins.
Pierre rajoute, tu n’as pas vu de femme nue en vrai depuis combien de temps Gérard, l’homme lui dit oh depuis que ma femme m’a quitté donc sept ans et toi Robert, moi depuis cinq ans dit il.
Bien eh bien regardez là bien dit Pierre vous pouvez même toucher peloter et faire d’ elle votre objet sexuel et j’ai l’accord de son mari qui est aussi salope qu’elle vous verrez ce soir car vous restez bien avec moi pour le repas
Les deux hommes alors de mirent à peloter sans aucune gêne ma femme qui se devait d’être debout cuisses ouvertes les mains sur la tête et leur faire face.
Ses tétons sont étirés à l’aide des anneaux puis sa chatte trempée est fouillée puis vient le tour de son cul ou des doigts lui ouvrent l’œillet.
Un des homme se lève, se met nu puis se rassied et demande à sylvie de le sucer car il bande assez pour recevoir cette caresse.
En bonne soumise elle commence à la sucer à genoux devant lui et l homme qui n’avait pas eu se traitement depuis des années jouit très vite lui inondant en longs jets ses seins car elle a ,de justesse , retiré sa bouche sentant le sperme monter.
Puis de fut le tour du deuxième qui demande le même traitement et la même chose se produit le corps de ma soumise se recouvre du sperme au fur et à mesure des pipes qu’elle prodigue.
Une pause s’impose après la jouissance des deux hommes et l’heure tourne.
Pierre m’appelle pour venir manger avec lui ne me disant pas qu’il a invité des amis et donc en rentrant à la maison je me suis changé, short cycliste blanc transparent et maillot de corps cycliste, tenue exhib à outrance et je me rends chez lui selon ses exigences en vélo car il a vu qu’il allait faire un orage et comme prévu en route je subi une averse terrible me mouillant et en arrivant chez lui, j’offre le spectacle d’ un mec trempé et nu car le blanc est devenu transparent.
Sourires des hommes et surprise de ma part de les voir là. Je cherche ma femme et l’aperçoit nue attachée à un poteau le corps trempé par la pluie elle est près de la piscine et remarque ses seins et ses fesses rougies.
Pierre me dit de sortir rejoindre sylvie et m’attache près d’elle, puis déchire mon short et tee shirt avant de me donner une sévère correction avec un martinet.
Il me regarde et me dit, vous allez être nos deux salopes ce soir et en plus on a fait le plein me montrant une boite de Viagra vide ;
Une demi heure plus tard et après avoir été sous une très grosse averse, nous sommes rentrés à la maison à quatre pattes.
Un des invités s’approche de nous, il est en érection, il nous stoppe, nous relève la tête et me mets son sexe tendu dans la bouche puis une fois bien humide, se retire et passe derrière sylvie qu’il prend directement, elle en hurle de surprise et se fait remplir la chatte. Il la lime quelques temps puis se retire disant qu’il ne veut pas jouir trop vite, surtout qu’elle a eu déjà sa dose tout à l heure.
Pierre me regarde et me dit eh oui mon pote : ta pute nous a servie de vide couilles et regarde ses trous sont tous parfaitement ouverts, elle a été remplie de partout en par nous trois en même temps. Gérard aime les hommes il a pris son cul mais je vais lui offrir le tien à présent.
Une fois au salon, nous découvrons, a quatre pattes les trois hommes qui boivent un verre et Pierre me place entre les cuisses de Gérard qui sent le parfum intime de Sylvie plus le sperme et me dit, suce à ton tour et ne le fais pas jouir.
Je m’exécute en prenant cette queue noueuse mais exceptionnellement dure sûrement due au viagra et le lèche de mon mieux et il me retire car il ne veut lui aussi pas jouir aussi vite.
En attendant leur bon vouloir et comme je bande comme un taureau, il me place derrière les fesses de ma femme, prend ma queue douloureusement et me colle a sa chatte et me pousse, je la pénètre d’un coup tellement elle est ouverte. Il me dit restez comme cela comme deux chiens.
elle contracte ses muscles vaginaux, je lui dis arrête car je sens que je vais cracher,
Un des hommes se lève et vient se faire sucer et Pierre le rejoint et me retire d’un coup, ma queue gluante s’éjecte de cette chatte à trempée, il me rejette sur le côté et prend le cul de ma belle qui accepte cette pénétration très facilement malgré la grosseur de la queue de Pierre.
Gérard arrive à son tour, il a à la main un tube de vaseline, il me le vide dans mon cul puis présente sa queue et je ne sais pas s il a une capote ou pas mais il me prend sans aucun problème tellement je suis rendu pénétrable avec le gel.
Les deux hommes nous baisent le cul en cœur et nous traitent de salopes et de chiennes et Robert trop pressé prend la tête à sylvie lui :maintien sur la queue et jouit dans sa bouche. Elle rouspète car elle a failli s’étouffer et recrache le sperme qui coule sur son menton et entre ses seins.
Gérard s’active entre mes fesses et recevant quelques coups de butoir plus prononcé je sens mon conduit se remplir du sperme chaud de mon baiseur qui me le crache. Pierre lui sort du cul de ma femme me relève la tête et me jouit sur le visage une grande quantité.
Puis les trois hommes se retirent en nous frappant les fesses et le dos. ils nous laissent là nos culs ouverts et il nous est interdit de bouger.
Plus tard les deux amis de Pierre prennent congés après s’être rhabillés et une fois de retour au salon, il nous regarde et nous dit merci car ses amis n’avaient pas baisé depuis des années et ils nous ont trouvé très salopes, d’ailleurs ajoute t il nous seront indifféremment leurs chiennes si on se retrouvent en leur présence. Il est d’ailleurs convenu que ma miss serve de vide couille samedi prochain et sera baisée sans capote et remplie de sperme par eux.
Une heure plus tard et après avoir bu un bon café sans avoir eu le droit de se nettoyer, nous sommes rentré à la maison, sylvie et moi nus sous des impers de pécheurs sachant qu’il y a un bon kilomètre entre sa maison et la sienne. Il était trois heures du mat. Nous sommes rentrés et avons dormis jusqu’à 14H00.


Voilà cette histoire est réelle et s'est déroulée dans un moment où nous étions en recherche de nouveautés sexuelles et surtout vivre ce genre d’expérience avec un complice discret mur et surtout très sérieux, certains diront que nous avons pris des risques mais ils avaient été largement mesurés avant par notre maître….
cffj14, elixir27, bru63 et 7 autres a liké
#2186671
Il me regarde, à ton tour, d’abord il me passe un collier et une chaîne puis sort un gode moins gros mais sympa, l’enduit de gel et me dit pose ton cul de salope dessus.
Je m’empale à mon tour et mon cul est rempli autant que la chatte de ma femme.
Voilà maintenant vous êtes comme j’aime, deux belles salopes à sexe.


c'est la premiere fois que tu te trouvais dans cette situation devant ta femme est un autre homme?
cplenat67 a liké
#2186678
cffj14 a écrit :
Il me regarde, à ton tour, d’abord il me passe un collier et une chaîne puis sort un gode moins gros mais sympa, l’enduit de gel et me dit pose ton cul de salope dessus.
Je m’empale à mon tour et mon cul est rempli autant que la chatte de ma femme.
Voilà maintenant vous êtes comme j’aime, deux belles salopes à sexe.


c'est la premiere fois que tu te trouvais dans cette situation devant ta femme est un autre homme?



Hello oui, assez humiliant étant par habitude le Maitre de ma femme
bru63, elixir27, CARTOON76 et 5 autres a liké