©FORUM CANDAU - N'oubliez pas de liker !
Endroit du forum candau réservé pour parler du candaulisme, du cuckolding en général mais de façon sérieuse et posée. Posez des éventuelles questions que vous voulez aborder, et partagez avec les autres membres candaulistes votre approche du candaulisme et la sexualité de votre couple.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 17
#2179448
En fait elle en a un peu marre de nos déboires... tout comme moi.
Et aussi bien elle que moi, on sait que si ça ne fonctionne pas avec lui, on laisse tout tomber.
Moi, je suis malheureusement un idéaliste à la con, doublé d'un romantique indécrottable.
Et là, je me sens mis de côté.
La situation se résume à soit ils couchent ensemble sans que je sois présent, soit on arrête purement et simplement les choses et on n'en parle plus...
:(
Masterlaurent a liké
#2179547
@Ansii franchement si la situation se résume à un ultimatum, peut être devriez vous remettre à plus tard ce fantasme. Après tout vous pourriez très bien remettre ça sur le tapis dans quelques temps, mieux préparés, forts de cette expérience et vous aurez sans doute plus parlé. Se parler de notre vision respective du fantasme, essayer d'exprimer comment serait le scénario idéal pour chacun d'entre vous, pour ensuite chercher le juste milieu.
#2179735
@gemini oui, nous avions essayé et cela avait vraiment plu à ma femme (et à moi également). Mais rien n'étant simple, ce qui sur le moment était excitant l'est un peu moins hors contexte. Après cette soirée, elle m'avait déclaré que finalement ça lui paraissait beaucoup plus simple finalement de coucher avec un inconnu, même s'il ne s'était rien passé. Et ce matin, elle me disait l'inverse. J'ai dû lui rappeler ses propos et elle en a convenu.
Bref, le club libertin, je ne sais pas trop.
Et attendu le contexte, je ne me sens pas de proposer quoi que ce soit.
Dans l'absolu, il faudrait pour le moment suspendre les choses.
Mais il a tellement bien fait son coup que ma femme a très envie de passer un moment avec lui, et cela ajoute des tensions dans nos discussions.
J'aime terriblement ma femme et ça me fait mal de la sentir frustrée de la sorte. Alors parfois, je pense lui donner mon consentement pour qu'elle puisse vivre ce moment dont elle a si envie maintenant.
Au fond, j'en ressens une certaine excitation malgré tout. Mais elle est noyée par le sentiment de nous être faits manipuler.
Car dès le départ, je lui ai raconté l'expérience avec un candidat qui se réjouissait de pouvoir se retrouver tout seul avec elle et que cela m'avait agacé fortement.
Donc lui, il connaissait ma posture.

@mariecatherine ah le pays où on va, ça serait perçu comme une faiblesse de ma part par les éventuels candidats. Donc, impensable.

J'ai un sacré sentiment de gâchis quand je vois comme cela nous avait rapproché et là où nous en sommes.
Enfin, ce soir on va se retrouver au restaurant. On va tout mettre à plat et on verra bien...

En tout cas, pas trop le moral... :(
Masterlaurent a liké
#2179996
Vous n'êtes pas tombés sur une personne très honnête, me semble t'il, puisque, si j'ai bien compris, il n'a pas suivi les règles fixées.

Je ne sais pas trop quoi penser, mon mari pense que vous devriez arrêter l'expérience là. Pour ma part, je pense que cela peut se tenter, mais plus tard, car, d'après ce que tu dis, la situation engendre des tensions entre vous.

Pour votre déménagement , nous avons connu cela aussi, mon mari a été muté dans une autre région française et j'ai du le suivre. Nous avions donc repris nos jeux coquins une fois réinstallés, mais si cela ne collera pas avec la culture du pays où vous vous installez, il ne vaut mieux pas tenter.
Saxojaune a liké
#2180557
Je pense que vous devriez rencontrer qq qui vous correspond a tous les 2. Si tu ne le sens pas dis lui clairement !
#2180906
@Comprehensif72 et @mariecatherine
Merci pour vos messages.
Nous avons effectivement pris la décision, ce matin très tôt, de tout arrêter.
Cela fait deux nuits que je me réveille aux alentours de 4h du matin sans parvenir à me rendormir, ressassant encore et encore toute cette histoire.
Lors de mon dernier message, je disais que j'allais mettre les choses à plat lors de notre rencontre au restaurant.
Le dîner s'est remarquablement bien passé... jusqu'au moment où j'ai mis les choses sur le tapis.
J'avoue que la frustration et la déception aidant, j'ai un peu perdu mon calme et me suis avéré agressif, ce que j'aurais aimé éviter.
Pas de cris ni de tapage, mais un ton dur et des regards incisifs.
Ma femme n'a pas tenu très longtemps avant que les larmes ne lui montent aux yeux, s'éclipsant vers les toilettes et nous laissant seuls régler la situation.
La veille, elle s'était entretenue avec lui pendant une heure au téléphone afin de tirer au clair le fait qu'il ne souhaitait pas ma présence. Lorsque j'ai retrouvé ma femme, elle était un peu remontée contre moi car, selon elle, il était de bonne foi et avait découvert au fil des rencontres qu'il n'aimait pas la présence de l'époux dans la même pièce, et que, de toute façon, c'était le modus operandi que nous avions choisi initialement (car elle se voyait mal coucher avec un autre homme en ma présence), chose que j'avais accepté sans grande joie.
Je lui réponds que j'avais été clair avec lui quant à mes attentes et que lui ne l'avait pas été. Elle mit ma parole en doute. Je dus donc reprendre nos échanges sur le site de rencontre pour lui citer les passages où nous avions évoqué le contexte d'une telle rencontre, et j'avais été on ne peut plus clair !
C'est pour ça, en partie, que j'ai eu du mal à me contenir le soir.
Lorsque je lui fis part des faits, il me dit que non, il avait pris conscience de cela sur place, le soir-même, dans la chambre. Ca ne correspondait pas à ce que j'avais cru comprendre de ce que ma femme m'avait dit. Elle se désengagea en disant qu'il n'avait pas précisé le moment de sa prise de conscience.
Mais de toute façon, le premier soir, au resto, il nous avait dit avoir eu une relation avec un couple dont le mari n'était pas présent, qu'ils lui envoyaient des textos et photos et qu'il en avait retiré une grande satisfaction. Ca m'avait d'ailleurs mis la puce à l'oreille. L'idée était déjà là.
Bref, aussi vite que j'étais monté en tours, je me suis calmé et ai fait redescendre la pression, car malgré tout, j'ai de la sympathie pour lui. Nous avons passé de très bons moments ensemble et il y a indéniablement des liens entre nous. Peu à peu, la situation s'est apaisée, même si une certaine tension restait palpable de son côté.
Nous allâmes ensuite tous les trois dans un bar très sympa histoire de finir la soirée sur une note musicale.
Il nous dit qu'il avait besoin de réfléchir à tout cela pour voir quelle suite donner à la situation.
Tout de suite ma femme a vu la situation fichue. Je lui ai dit qu'elle n'avait pas à s'en faire, qu'il était toujours partant.
Bingo ! Le lendemain matin, en fin de matinée, il nous envoie un message en proposant de discuter tous les trois en soirée et demandait également s'il pouvait parler seul à seul avec ma femme un moment.
Ok pour les deux demandes.
Durant l'après-midi, je fis part à ma femme de mes réticences à la laisser seule avec lui et nous eûmes une discussion profonde et sincère. Pour elle, mon ego et ma jalousie venaient troubler la situation et me faisaient dramatiser les choses. Son ton léger m'apaisa et, peu à peu, je me rangeais à son idée : ce n'était qu'un jeu divertissant et excitant à tenter. Je me sentais soulagé de penser ainsi.
Le soir, la conversation se déroula très bien, sans la moindre tension. Il proposa que l'on dîne tous les trois ce soir et demanda à rencontrer ma femme, seule, une demi-heure pour faire le point avec elle sur sa perception des choses et ses attentes.
Mais voilà, durant la nuit d'avant-hier à hier, je me réveillais sur les coups de 4h du matin et tout se mit à me tourner dans la tête. La sensation que la situation m'échappait, que j'étais pris entre le fait de poursuivre avec lui ou de tout arrêter définitivement, que si j'acceptais, c'était en définitive plus par contrainte que désir, que dans un cas comme dans l'autre (acceptation ou refus) je ne pourrais de toute façon pas partager ce moment avec celle que j'aime (car le temps nous manquant, nous n'aurions pas d'opportunité de si tôt pour poursuivre), bref, le genre d'idées que seule la nuit sait faire naître dans un esprit tourmenté.
La journée d'hier fut très mitigée et j'évitais de penser à tout cela. Nous eûmes très peu de contact avec lui.
Et cette nuit, rebelote ! Il n'était même pas 4h quand je me sentis sortir du sommeil. Puis vinrent les pensées perturbatrices et tout recommença.
Je résolus de prendre mon téléphone et de lire des articles du site candaulisme.com sur justement ce genre de relation.
Et là, dans un article intitulé "Les secrets d'un couple candauliste heureux", je tombe sur ça :
Parvenir à un consensus gagnant-gagnant n’est pas bien compliqué, il suffit que chacun des partenaires se sente bien dans les décisions prises par le couple.
Partager ce que vous pouvez admettre ou ne pas admettre, mais sans rapport de force, sans vous sentir obligé, sans vous sentir frustrés. Prenez en considération la valeur des éléments sur lesquels vous ne pouvez transiger.

Tout est devenu au clair au plus noir de la nuit.
Parvenir à un consensus gagnant-gagnant : pour nous, c'était clairement gagnants-perdant.
Il suffit que chacun des partenaires se sente bien dans les décisions prises par le couple : ce n'était pas mon cas, car je me sentais forcé à accepter cette situation ou à renoncer à jamais.
Sans vous sentir obligé, sans vous sentir frustrés : je me sentais obligé d'accepter cette situation et le fait de ne pouvoir vivre la situation que nous avions tous les deux imaginée générait une frustration énorme chez moi.
Prenez en considération la valeur des éléments sur lesquels vous ne pouvez transiger : je devais transiger sur tout et accepter la volonté d'un autre.
Alors j'entrepris d'écrire un e-mail à ma belle qui dormait à mes côtés, pour lui faire part de mon raisonnement de la manière la plus posée et claire qui soit.
Mais la voici qui remue, semble émerger du sommeil. Je plaque le téléphone contre moi pour que la clarté ne la gêne pas puis je feins de dormir.
Se collant contre moi, elle passe son bras en travers de mon torse et pose sa main sur ma joue... où elle sentit mes lunettes ! Elle se redresse et, voyant que je les portais en "dormant", me les retire délicatement. lol Naaaaaannnnnn !
Voyant que je ne pourrais pas me rendormir, je me suis résolu à lui parler. Je lui fis part des observations de candau.com et lui montrais que nous n'allions pas dans le bon sens.
Elle m'avoua qu'hier, elle avait pris la décision de lui dire, ce soir, que nous arrêtions. Mes propos la confirmait dans son choix.
C'est donc ainsi que notre expérience candauliste prend fin.
Déçu, mais pas vraiment frustré car j'ai passé de telles heures d'angoisse que ce fantasme ne m'excite plus du tout. Au moins pour le moment.
Des regrets aussi pour ma femme qui s'était vraiment pris au jeu, elle qui n'avait rien demandé, et qui avait très envie d'essayer. Mais elle est forte et intelligente et elle dépassera tout ça.
Voilà, je ne sais pas de quoi le futur sera fait concernant notre vie intime qui avait reçu un coup de jeune ^^ . Mais le plus important est de préserver notre couple et de se préserver soi-même.
Ce soir, nous dinerons ensemble tous les trois, et cela marquera la fin de toute cette aventure.
helloyou44, elianeetserge, nvk et 4 autres a liké
#2180915
Franchement je comprends ton épouse elle nest pas à blamer, mais le gars, qu'on ne peut donc pas appeler complice est d'un égoïsme incriyable. Je trouve son attitude catastrophique et sa mauvaise foi immense.
Je comprends que tu te sois trouvé mal. A la lecture de ta version des faits, je le charge de 100% des problèmes.
Quel manque de classe !
xmax30, nvk, jeanrp a liké
#2180923
Complètement d'accord avec SaxoJaune, ce n'est pas la conception que je me fais de mon rôle de cocufieur....frustrer le "cocu", monopoliser sa femme, s'amuser avec ses sentiments et sa sensibilité, c'est un jeu excitant mais qui ne peut se faire que dans le cadre bien défini au départ...là il s'est juste comporté comme un con prétentieux et égoïste...heureusement cela se finit bien pour vous.
Saxojaune, nvk a liké
#2180924
Toute la difficulté de trouver un homme seul qui soit réellement intéressé par ce jeu si particulier du candaulisme, et non pas un type qui veut juste sauter une nana sans s'encombrer du mari.

Mieux valait interrompre, c'est la bonne décision. Il vaut mieux reporter l'expérience, même si c'est un peu frustrant sur le moment, que de forcer dans une mauvaise direction. Ca laisserait un goût bien plus amer !
#2180952
Merci pour ton message.

Cela sonne le glas de votre expérience. A notre avis, mon époux et moi, cet homme que vous avez rencontré vous a empêché de vivre à fond votre envie, en ne tenant pas totalement compte de vos demandes initiales. Comme le dit open75, il a juste eu envie de faire l'amour à ton épouse sans tenir compte de toi.

C'est l'une des raisons pour lesquelles, nous avons décidé, mon cher mari et moi, que ce serait mon époux qui chercherait nos amants. Comme ça, cela évitera les malentendus. Mon mari sait comète un homme réagit, il sent venir ceux qui ne sont pas sérieux et ceux qui sont à l'écoute du couple et non pas seulement à l'écoute de la femme. Contrairement à vous, je n'accepterai jamais de faire l'amour avec un autre homme sans la présence de mon mari. C'est la condition sine qua none à notre "contrat". C'est facilité aussi parce que cela fait partie intégrante de mon fantasme. Je ne l'ai fait qu'une seule fois, c'était pour mettre à l'aise une amie avec laquelle j'ai passé une soirée black, pour étancher sa curiosité. Curiosité étanchée avec succès ;) !

Nous avons, au début, par le biais du net, rencontré des personnes qui n'étaient pas honnêtes dans leurs démarches avec nous. Nous étions proches de baisser les bras, quand mon mari a rencontré l'homme parfait, qui nous a fait plonger dans ce monde. Et qui nous a même fait regretter de ne pas avoir essayer plus tôt. Si seulement j'avais assumé mon fantasme de l'homme black avant...

Je vous conseille de digérer cette expérience, qui n'est pas si mauvaise au final, car si un jour vous décidez de regouter à ces plaisirs, vous saurez ce que vous ne devrez pas refaire et les personnes à éviter. Et peut être un jour, vous trouverez l'homme parfait, qui saura écouter vos envies à tous les deux et découvrir une nouvelle facette du plaisir.

Je ne sais pas quel âge vous avez, mais personnellement, nous avons commencé à 45 ans. Et je peux vous assurer que je n'aurais jamais oser cela avant. Je sentais que c'était le moment, malgré l'immense stress ressenti lorsque j'ai révélé mon désir à mon époux et le non moins immense stress les de la'première fois.

Merci du partage et j'espère qu'un jour vous réussirez à combler vos désirs. En espérant vous revoir souvent sur le forum et vous avoir été utiles.
xmax30, Saxojaune, open75 et 3 autres a liké
#2181625
Je découvre votre magnifique sujet , tellement perturbant tant notre couple a vécu les mêmes expériences, mais comme beaucoup de couple candauliste !!

Pour nous les choses ont été très longue, je penses qu'après une telle expérience , vous reviendrait forcément tôt ou tard vers le candauliste.

Ce temps entre les différentes étapes peu être très bénéfique pour le couple , à condition bien sur, qu'il soit suivi de nombreuses discussions à coeur ouvert.

Je vous souhaite une belle suite à tout cela.
Saxojaune a liké
#2181653
Vu comment les choses tournaient, c'est la décision la plus sage que vous aviez à prendre.
Il n'y avait plus beaucoup d'intérêt pour vous à vivre votre fantasme qui devenait très toxique.
Je rejoins les autres membres également en ce qui concerne la personne que vous aviez choisie, ce n'était vraiment pas l'homme qu'il vous fallait; il voulait seulement coucher avec votre femme. Comme vous l'avez dit, le candaulisme ce doit être du "gagnant/gagnant"!

Bonne continuation à vous, quels que soient les chemins que vous prendrez! ;)
xmax30 a liké
#2184642
Bonjour à tous et à toutes,

Je n'ai pu me connecter plus tôt et quelque part, ça m'a permis de laisser les choses décanter.
Avant toute chose, merci pour vos messages qui, dans ces moments, réconfortent.

@nvk Effectivement, je me suis senti dépossédé de ce rêve que j'avais un peu touché du doigt il y a quelques semaines. D'un coup, ce qui était à portée de main devient inaccessible, irréalisable. Et ce, à cause d'une volonté extérieure. :(

@coupleepicurien Alors vous avez vécu quelque chose de semblable ? Pouvez-vous nous en dire un peu plus et comment les choses ont évolué ? Vous ne croyez pas si bien dire que nous y reviendrons car à peine le sujet était-il mort et enterré qu'il s'est réinvité dans nos discussions... à l'initiative de ma femme. Et comme vous le dites, nous discutons beaucoup afin de laisser sortir nos frustrations et déceptions mutuelles. Et ça marche.

@mariecatherine En fait, ta posture est diamétralement opposée à celle de ma femme. Elle se sentirait réduite à un objet et elle ne le veut pas. Alors elle a besoin d'être totalement active et centrale dans le processus, à travers un jeu de séduction. Et, avec le recul, je me demande si ce n'est pas ce jeu de séduction qui conduit les amants potentiels à vouloir se retrouver seuls avec elle. J'ai un ami pour qui les choses fonctionnent comme pour toi et ton mari. Sa femme lui a juste dit de lui trouver un "candidat"... mais ça n'a finalement pas abouti et il a abandonné l'idée. Pour répondre à ta question, j'ai également 45 ans. Ma femme à quelques années de plus que moi.

Je vous avais laissé dans mon récit sur le dîner qui allait clore toute cette histoire. Ma femme devait le rencontrer tout d'abord pour qu'ils puissent discuter et faire le point entre eux, puis ensuite m'appeler pour que je les rejoigne.
Ayant beaucoup évolué quant à ma position initiale, sachant mon propre désir inatteignable et ayant conscience du désir ardent qui animait ma belle, je lui ai proposé qu'au lieu de se retrouver tous les trois au resto, elle l'enjoigne à aller chez-lui avec mon assentiment.
Quelque part, je me sentais libéré et je n'avais plus rien à faire de toute cette histoire. Qu'elle au moins puisse en profiter si pour moi c'était cuit. Il y avait bien une vague lueur d'excitation au fond de mes pensées, mais occultée par ma déception.
Elle n'a pas voulu.
Ils se sont donc retrouvés pour discuter et ma femme lui a expliqué la situation globale en le mettant lui devant ses responsabilités.
Il a reconnu les faits et d'un commun accord, ils ont décidé que pour le moment, on arrêtait là.
Quand ils me firent venir, il y avait chez-lui une tension palpable et personne n'était vraiment à l'aise.
Nous partîmes après quelques instants au restaurant et, ce soir là, il s'assit en face de nous, au milieu. Plus seulement face à ma femme.
Durant le repas très allègre, ils me firent part de leur décision que j'acceptais. Mais le ton de la soirée resta malgré tout très coquin, au point que ma femme lui rappela ce qui avait été décidé. ^^
Mais même elle, avec mon accord, jouait de la provocation, lui montrant notamment une photo très très suggestive. Leurs regards brûlaient d'envie et au fond, j'aurais aimé qu'ils restent un moment ensemble. Mais nous terminâmes de dîner et finîmes la soirée autour d'un cocktail à la terrasse d'une brasserie.
Puis chacun rentra de son côté. Au moment de se séparer, ma belle me demanda si elle pouvait le raccompagner à l'écart pour lui dire au revoir. Nous ne devions plus nous revoir après cette soirée devant quitter Paris quelques jours plus tard. J'acceptais en me demandant pourquoi pour l'embrasser elle avait besoin d'être cachée de moi. Ils sont restés à s'embrasser un moment puis elle est venue me rejoindre et nous rentrâmes bras dessus dessous.
Sur le chemin du retour, je dis à ma femme que j'avais très envie de faire l'amour, mais elle me répondit que ce soir-là, elle ne pourrait pas en raison de ce qu'elle ressentait. Je vous avoue que ça m'a fait quelque chose, mais par respect pour elle, je n'ai rien dit.
Le lendemain, la vie à repris son cours.
Un fait imprévu fit que finalement, nous dûmes rester encore une semaine à Paris.
Comme nous étions toujours en contact avec lui par messagerie, il nous proposa de prendre un verre chez-lui. Nous acceptâmes.
Une idée me vint : proposer à ma femme qu'elle y aille seule. Je ne lui en parais pas tout de suite et attendait de voir comment la chose évoluait pour moi, ne voulant pas lui donner de faux espoirs et la frustrer encore plus. Lorsque l'idée fût bien mure, je lui en parlais. Elle ne voulut pas mais ne rejeta pas la possibilité. Elle allait y réfléchir et on verrait.
Mais la veille, elle nous proposa qu'au lieu de se rendre chez-lui, nous allions au resto. Elle avait fait son choix.
Elle aurait voulu au fond que nous dînions tous les trois car c'est un fait, on s'entend vraiment bien ensemble, et qu'ensuite, elle parte avec lui. J'avoue avoir élevé la voix car je lui avais dit que pour moi, il serait très difficile de la voir partir avec lui ou de les laisser et partir de mon côté. J'avais, à cet instant, la sensation de ne pas être pris en compte et cela me blessa. Mais ce n'était pas ce qu'elle voulait dire et très vite la tension retomba. Quoi qu'il en soit, je lui expliquais que notre fils étant à présent avec nous, je ne pouvais pas rentrer tout seul sans elle car qu'allais-je lui répondre lorsqu'il me demanderait où était sa mère ?
Ce fut donc une nouvelle soirée à trois très sympa, avec un peu moins de tension séductrice, mais quand même, ma femme se rendant à notre rendez-vous sans culotte et l'annonçant durant le repas. Lui a essayé de jeter un coup d’œil sous sa jupe à plusieurs reprises sans que cela ne me gêne.
Puis l'heure tournant, après un dernier verre sur les quais, nous nous séparâmes.
Et là, je me suis rendu compte que j'avais vraiment envie qu'elle parte avec lui. Non plus pour mon propre désir, mais pour le sien (c'est étrange car à chaque fois que nous sommes tous les trois ensemble, ça ne me dérange plus alors que par exemple, là, cette idée ne m'est pas agréable).
Nous sommes repartis, elle entre nous deux, nous donnant le bras à chacun, toute heureuse d'être entourée de deux hommes, situation qu'elle adore.
C'est la dernière fois que nous avons revu cet homme, même si nous échangeons de temps à autre via nos téléphones. Deux jours plus tard, nous prenions le train pour une autre région.
Nous n'avons plus vraiment reparlé de tout cela avec ma femme.
Mais cet après-midi, j'ai découvert qu'elle avait recontacté hier sur Wyylde un homme avec lequel nous avions échangé il y a quelques temps mais sur lequel elle avait tiré un trait. Elle m'avait d'ailleurs proposé de l'inviter à boire un verre, mais sachant qu'elle ne faisait ça que pour me faire plaisir, j'avais refusé.
Elle a repris le train ce matin pour Paris où elle va rester deux jours avant de regagner notre pays d'adoption... Avait-elle une idée derrière la tête ?

Quoi qu'il en soit, voilà où nous en sommes. La pression est bien redescendue. Nous sommes toujours aussi proche l'un de l'autre et peu à peu, nous digérons tout cela. Nous évoquons ensemble ce qui nous a fait mal, ce qui fait à notre sens, que ça n'a pas marché, et on ne fait surtout plus de plans. Se passera-t-il quelque chose ? Ne se passera-t-il rien ? Dieu seul le sait !
jeanrp, gemini, nvk et 3 autres a liké
#2186465
Je viens de passer 4h à tchater avec ma femme par rapport à toute cette histoire, 4h à se prendre la tête, à se réconcilier, à se reprendre la tête et ainsi de suite... :)
Conclusion, elle est dévorée par l'envie de coucher avec lui !
Elle m'aime et c'est pour ça qu'elle n'a pas insisté, mais visiblement elle en souffre. Et elle m'a prévenu, sa libido a subi les contrecoups de tout ça. :(
Début septembre, elle doit se rendre 3 jours à Paris toute seule. Alors je commence à me demander si je ne vais pas lui suggérer de le rencontrer...

Mais quelle histoire... : /
elianeetserge, nvk, MAXIME51 et 1 autres a liké
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 17